9 Août 2021
Des couverts comestibles conçus à partir de fruits et légumes invendables
Des couverts comestibles conçus à partir de fruits et légumes invendables

🍴 Des couverts comestibles conçus à partir de fruits et légumes invendables

🥗 Food

Pour lutter contre les déchets plastiques et le gaspillage alimentaire, trois étudiantes toulousaines ont conçu des couverts comestibles à base de fruits et légumes invendables. 

Il y a actuellement 8 millions de tonnes de plastique qui polluent nos océans. Ce sont essentiellement des déchets à usage unique. Depuis le 1er janvier 2020, la loi EGALIM interdit l’usage des couverts en plastique à usage unique. Pour limiter les déchets et par la même occasion lutter contre le gaspillage alimentaire, trois étudiantes en école d’ingénieurs spécialisée dans l’agroalimentaire à Purpan (Toulouse) ont créé des couverts à base de fruits et légumes. 

Pommes, pêches, patates douces, poires 

Léa Maravelle, Marie Varin et Victoria Pagès ont conçu des couverts comestibles. Le trio utilise des fruits et légumes trop abîmés, trop petits ou trop gros pour être vendus. Au lieu d’atterir à la poubelle ces pêches, pommes, patates douces, poires sont transformées en en couverts. Le projet a démarré quand les étudiantes se sont rendus compte que l’un des producteurs de patate douce qu’elles connaissaient devaient jeter une grande partie de sa production car elle était jugée non conforme. 

La fibre végétale donne la consistance des ustensiles. Pour les solidifier, les jeunes femmes ont ajouté de la cire d’abeilles. L’avantage, c’est qu’elle résiste également à la chaleur. “La cire d’abeille peut résister jusqu’à 170 degrés : il est donc possible de manger une soupe avec nos couverts, sans qu’ils fondent”

Les couverts peuvent

. Selon Léa Maravelle, ils ont une texture de pâte de fruits et ne libèrent aucun goût avant d’être croqué. Pour les personnes qui seraient réticentes à essayer, ils se dégradent en quelques jours seulement et peuvent être compostés. 

Les couverts “Croc Fork” seront destinés exclusivement aux grossistes en vue de limiter les déchets. Le prix des couverts est fixé à 66 euros pour 100 pièces. Actuellement, 100 couverts en bois coûtent en moyenne 10 euros, les produits en bambou coûtent 80 euros environ. 

Croc Fork a remporté le concours Concours Régional des Etudiants Créateurs d’Entreprise organisé par la chambre de commerce et d’industrie de la Haute-Garonne. Les trois étudiantes ont pour objectif de breveter leur projet d’ici à la fin de l’année. Pour le moment, elles gardent top secret le visuel de leurs couverts comestibles.