10 Septembre 2021
Altos Labs avec Jeff Bezos : L’immortalité bientôt une réalité ?
Altos Labs avec Jeff Bezos : L’immortalité bientôt une réalité ?

L’immortalité bientôt une réalité ?

🧬 Science

L’immortalité est peut-être bientôt à notre portée. Le milliardaire Jeff Bezos y croit, c’est pour cela qu’il a investi dans une startup qui travaille sur le rajeunissement des cellules. 

Qui n’a jamais rêvé d’être immortel ? Jeff Bezos y songe sérieusement. Le fondateur d’Amazon investit désormais dans à la recherche à l’immortalité.

.Cette startup américano-britannique de la biotech travaille sur la reprogrammation biologique, une méthode agissant sur .

A l’origine de ce projet, le milliardaire russe Iouri Milner. Il l’avait initialement conçu comme un projet philanthropique. Le but était de financer des scientifiques de haut niveau travaillant sur la question de la longévité cellulaire. En 2021, le projet initial s’est transformé en entreprise. 

Composer une équipe de scientifiques spécialisés 

Les bureaux devraient être installés en Californie, en Angleterre et au Japon. Parmi les “pères fondateurs” d’Altos Labs, le médecin japonais Shinya Yamanaka, prix Nobel de médecine en 2012. Il est considéré comme le “père des cellules souches pluripotentes”. Il a justement travaillé principalement sur la reprogrammation cellulaire qui permet d’ordonner à une cellule de revenir à l’état primitif, aux propriétés de cellule souche. Son travail ouvre des perspectives sur le traitement de certaines maladies et sur la question du rajeunissement des organes, voire du corps entier. 

Le Docteur Yamanaka s’est entouré de spécialistes de la reprogrammation cellulaire, et de scientifiques spécialisés dans la médecine cellulaire. La startup a également récemment recruté Juan Carlos Izpisúa Belmonte du Salk Institute, dont les recherches sont un peu controversées. En 2018, il avait créé des embryons humains-singe. Deux ans plus tôt il testait des techniques de médecine régénérative et de reprogrammation cellulaires sur des souris entières. Les résultats étaient souvent dramatiques pour les rongeurs. 

Pour le moment, aucun objectif et aucune échéance n’ont été fixés. Altos Labs n’est pas la seule à travailler sur la recherche de l’immortalité. Elle est en revanche la seule à avoir reçu autant de soutien.