10 Août 2021
BeachBot le robot ramasse les mégots de cigarettes sur les plages

BeachBot le robot ramasse les mégots de cigarettes sur les plages 🚬

🤖 Robotique

Deux ingénieurs néerlandais ont conçu BeachBot. Ce robot est chargé de ramasser les mégots de cigarettes qui traînent sur les plages. 

Les mégots de cigarettes sont les déchets les moins jetés à la poubelle. Chaque année, 4300 milliards de mégots sont jetés en pleine nature partout dans le monde, soit 12 milliards par jour. Ils mettent jusqu’à 12 ans pour se décomposer. On les retrouve partout, notamment sur les plages. 

Pour lutter contre ce phénomène, des ingénieurs néerlandais, Edwin Bos et Martijn Lukaart, ont inventé un robot autonome,

. Lassés de voir leurs enfants jouer dans le sable au milieu des mégots, les fondateurs de l’entreprise TechTics ont conçu ce robot capable d’identifier et ramasser les mégots de cigarettes sur les plages.

Le BeachBot ressemble à un petit engin qu’on enverrait sur Mars. Il mesure 80 centimètres de large. Ses deux caméras lui octroient une double vision, une regarde devant, l’autre scanne le sol.

de préhension s’abaissent et poussent dans le sable pour attraper les mégots. Ces derniers sont jetés dans un conteneur interne. Deux moteurs fixés au châssis lui permettent de se mouvoir dans deux directions : haut/bas et droite/gauche. Pour le moment, BeachBot peut fonctionner une heure en autonomie. 

Un robot qui utilise l’IA 

BeachBot utilise des algorithmes d’intelligence artificielle et de détection d’images. Cela lui permet de distinguer un mégot de cigarette d’autres objets et déchets présents sur la plage. Edwin Bos et Martijn Lukaart ont dû entraîner l’IA et le robot en utilisant des photos de mégots dans différents états. Pour cela, ils ont utilisé l’application Microsoft Trove qui fournit des photos partagées par d’autres utilisateurs. L’application a collecté jusqu’ici 200 photos et prévoit d’en recueillir 2000 afin que BeachBot puisse trouver l’intégralité des mégots. En plus d’être plein de microplastiques polluants, ces mégots contiennent plus de 30 produits chimiques qui peuvent avoir un impact grave sur la faune et la flore.

Lors de sa démonstration à La Haye, BeachBot a réussi à ramasser 20 mégots en une trentaine de minutes. Le processus de “formation” du robot pourrait lui permettre à l’avenir de ramasser d’autres déchets.