17 Août 2021
Beyond Leather a créé un cuir vegan à base... de pommes !
Beyond Leather a créé un cuir vegan à base... de pommes !

Beyond Leather a créé un cuir vegan à base… de pommes 🍎

👷🏽‍♀️ Entreprise

Beyond Leather, une société danoise, produit du cuir 100% vegan, semblable au cuir original, à partir de déchets de pommes. 

Outre le problème du bien être animal, l’industrie du cuir est polluante. L’élevage, puisque tout commence ici, représente 14,5% des émissions de gaz à effet de serre si l’on inclut l’utilisation de combustibles fossiles dans le secteur. Les produits chimiques utilisés dans le traitement de peau et leur transport pèsent encore plus. Le cuir synthétique n’est pas une option beaucoup plus “eco-friendly”. Mais le cuir végétal pourrait l’être. Basée à Copenhague au Danemark, la société Beyond Leather produit

Déchets de pommes et caoutchouc naturel 

Ce nouveau matériau baptisé Leap combine les restes de la production de jus de pomme et de cidre avec du caoutchouc naturel. Pour les yeux et au toucher, il est semblable au cuir original en peau d’animal. Les déchets de pommes sont mélangés avec du caoutchouc naturel, le tout est ensuite appliqué sur un support textile en coton et fibre de bois. La dernière étape consiste à ajouter un revêtement plastique protecteur. Il est composé à moitié de polyuréthane et de polyéther traditionnels à base de pétrole et de bioplastique. D’ici 2024, Beyond Leather espère qu’il sera entièrement en matériau biosourcé. Gauffré, ce revêtement abrite les pigments de couleur du cuir. Cette structure à trois couches peut être démontée en fin de vie pour être recyclée. 

Leap s’approvisionne en pommes auprès d’un petit producteur de jus danois. Il produit chaque année 500 à 600 tonnes de déchets. Les déchets de pomme ont l’avantage d’avoir une teneur très élevée en fibres courtes et polymères qui peuvent apporter résistance et rigidité au produit. 5 kilogrammes de ces déchets sont nécessaires pour fabriquer un mètre carré de

Leap émet également 85% de CO2 de moins que le cuir animal et nécessite seulement 1% de sa quantité d’eau.

Beyond Leather devrait commercialiser son matériau d’ici 2022.