19 Janvier 2022
4 scientifiques dans un laboratoire qui tiennent une pile biodégradable
4 scientifiques dans un laboratoire qui tiennent une pile biodégradable

Des chercheurs chinois ont développé une pile biodégradable

🧬 Sciences

Des chercheurs du laboratoire de l’Université technologique de Nanyang ont mis au point des piles biodégradables.  

La durée du processus de dégradation d’une pile dans la nature est estimée à plus de 7000 ans. Le recyclage de ces objets est donc essentiel. L’Union européenne ne recycle seulement que 45 % d’entre elles, selon une étude de l’EPBA (European Portable Battery Association). 

Les scientifiques de l’université Nanyang ont peut-être trouvé une solution. Ils ont créé des piles de zinc biodégradables minces comme du papier. Celles-ci pourraient un jour devenir une option écologique et durable pour alimenter des systèmes électroniques. 

placées sur les deux faces d’un morceau de papier de cellulose. Il est renforcé d’hydrogel et fait office de séparateur entre les électrodes. Une fois la batterie épuisée, elle peut être enterrée dans le sol, où elle se décompose complètement en un mois.

Des piles utiles pour tous les composants électroniques

Jusqu’à présent, l’équipe a démontré comment une batterie constituée d’un petit carré de papier imprimé (4 cm sur 4 cm) peut alimenter un petit ventilateur électrique pendant au moins 45 minutes.

Les scientifiques pensent que leur pile pourrait être intégrée dans des

flexibles tels que des téléphones intelligents pliables déjà sur le marché ou des capteurs biomédicaux pour la surveillance de la santé.

Le professeur Fan Hongjin, co-auteur de l’étude, explique : “Grâce à notre étude, nous avons montré une façon plus simple et moins chère de fabriquer des batteries, en développant une seule grande pièce de batterie qui peut être découpée selon les formes et les tailles souhaitées sans perte d’efficacité. Ces caractéristiques font que nos batteries en papier sont idéales pour être intégrées dans les types d’appareils électroniques”.