26 Avril 2022
Robot mis au point par le MIT, contre les AVC

Des victimes d’AVC opérée à distance grâce à ce robot du MIT

💊 Santé

Le MIT a conçu un robot chirurgical capable d’opérer les victimes d’AVC. Il est dirigé à distance par des neurochirurgiens. 

En France, on estime qu’il y aurait environ 150 000 nouveaux cas d’AVC par an. En cas d’AVC ou d’anévrisme, les secours ne disposent que d’une heure environ pour dissoudre le caillot. Au-delà de ce délai, le cerveau est privé trop longtemps d’oxygène et les dommages sont irréversibles. Malheureusement dans certains cas, le patient se trouve trop loin d’un hôpital possédant un service de neurochirurgie. Les médecins ne pouvant pas opérer cette procédure chirurgicale très particulière, le patient ne survit pas. 

Pour éviter cela, une équipe de chercheurs du MIT a développé

La même dextérité que les neurochirurgiens 

Dans le cadre d’une chirurgie endovasculaire, le chirurgien spécialisé va tordre et guider un fil à travers le réseau sanguin de la personne jusqu’à arriver au caillot. L’objectif est évidemment d’éviter d’endommager les parois des vaisseaux. Il faut plusieurs années de formation pour réussir à maîtriser ce geste.  

doté d’un aimant à son extrémité. Il se place à côté de la tête du patient, alors allongé sur une table d’opération. Une unité d’entraînement linéaire motorisée permet de pousser ou tirer ce fil médical, pourvu d’une pointe magnétique. Un neurochirurgien opère alors à distance. Il utilise pour cela une souris pour faire avancer ou reculer le fil, ainsi qu’un joystick qui déplace le bras et oriente l’aimant. Le défi pour les chercheurs du MIT a été de réussir à obtenir du robot la même dextérité que les chirurgiens, le point critique étant au niveau de la torsion du bras

Les tests ont été menés sur un modèle en silicone grandeur nature. Il n’aura fallu qu’une heure de formation pour permettre aux neurochirurgiens de maîtriser le système.