31 Mai 2022
Photo d'une des ruches développées par Beewise

Des ruches robotisées pour protéger les abeilles en Israël 🐝

🚜 Agriculture

Dans l’optique de protéger les abeilles, la société israélienne Beewise a conçu des ruches robotisées gérées par l’IA. 

De nombreuses abeilles ont disparu dans le monde ces dernières années, victimes du “syndrome d’effondrement des colonies”. Selon l’ONU, ces insectes pollinisateurs ont “un taux d’extinction qui est aujourd’hui de 100 à 1000 fois plus élevé que la normale”. Ce phénomène connaît plusieurs facteurs : hausse des températures, multiplication des sécheresses, inondations, etc.  On peut ajouter à ces menaces l’utilisation de pesticides, les maladies, l’apparition de parasites comme le varroa destructor, etc.

Les abeilles jouent pourtant un rôle primordial. 70% de nos cultures (fruits, légumes, oléagineux et protéagineux, épices, café, cacao, …) dépendent très fortement de la pollinisation.  

Pour protéger ces insectes essentiels à la vie sur Terre, la société israélienne Beewise commercialise des ruches robotisées.

Une ruche 2.0 capable de répondre aux besoins des abeilles 

Cette startup créée en 2018 développe des conteneurs d’une douzaine de mètres carrés qui peuvent abriter plusieurs millions d’abeilles. Baptisé “Beehome”, soit “la maison des abeilles”, chaque conteneur comporte 24 ruches. 

Ces “Beehome” ressemblent et fonctionnent comme des ruches normales en bois, mais leur particularité est qu’elles sont gérées par un robot placé à l’intérieur. Il va venir surveiller les abeilles, contrôler leur habitat, leur procurer des soins si nécessaire. “Le robot est équipé de capteurs qui lui permettent de savoir ce qu’il se passe dans les cadres” explique Netaly Harari, directrice des opérations de Beewise dans un kibboutz de Galilée, en Israël. “Grâce à l’intelligence artificielle, notre logiciel sait ce dont les abeilles ont besoin” précise t-elle. Le robot peut ainsi distribuer automatiquement du sucre, de l’eau ou encore des médicaments. En cas de problème, l’apiculteur est alerté via une application. 

Cette immense ruche fonctionne à l’énergie solaire. Elle a la capacité de réguler la température, éliminer les nuisances et même extraire du miel à l’aide d’une centrifugeuse intégrée. Beewise va produire pour la première fois du miel à partir de la fin du mois de mai. 

La startup a déployé une centaine de ces Beehome en Israël, et une dizaine aux Etats-Unis. Elle espère toucher le marché européen d’ici deux ans.