briefstory
briefstory
Tech · innovation

🩹 Le MIT crée un nouveau pansement intracorporel innovant

Des chercheurs du MIT ont dĂ©veloppĂ© un pansement adhĂ©sif et biodĂ©gradable. Il permettra de suturer de façon plus efficace les tissus internes mous et humides. 

 

Après une opĂ©ration gastro-intestinale, il peut y avoir des Ă©coulements. Ils provoquent des infections dangereuses qui affectent chaque annĂ©e plusieurs millions de personnes. Les chirurgiens utilisent gĂ©nĂ©ralement des points de suture pour refermer les plaies, mais ceux-ci peuvent former des joints imparfaits. Les points peuvent s’infecter, ou bien ils laissent s'Ă©chapper des  bactĂ©ries de l’intestin qui vont infecter les tissus voisins. 

 

Trouver une meilleure façon de suturer les tissus mous comme ceux des intestins est alors un vrai enjeu de santé. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont récemment dévoilé un pansement adhésif biodégradable innovant. Il permettrait de sceller efficacement les plaies intestinales, sans avoir recours aux moyens traditionnels.

 

Un sparadrap transparent crĂ©Ă© spĂ©cialement pour les tissus humides 

 

Le dispositif conçu par Xuanhe Zhao  et ses collègues du MIT est transparent et biodĂ©gradable. TestĂ© sur des plaies intestinales chez des rats et des porcs, il a permis d’amĂ©liorer et accĂ©lĂ©rer la guĂ©rison. Les environnements humides intracorporels sont difficiles Ă  traiter, ils ne peuvent pas accueillir de la mĂŞme manière les pansements courants. Ce nouveau dispositif ressemble Ă  du sparadrap, une seule de ses faces est collante. Une fois posĂ© sur la plaie, il forme un hydrogel qui facilite la cicatrisation. Ce pansement nouvelle gĂ©nĂ©ration est flexible, il fonctionne sur des plaies de toutes formes et de tous reliefs. Il rĂ©partit uniformĂ©ment la pression autour de la plaie. C’est un critère crucial pour une bonne cicatrisation.

 

Les chercheurs du MIT veulent maintenant dĂ©velopper ce pansement pour une utilisation sur une plaie humaine. Pour cela, ils ont fondĂ© la sociĂ©tĂ© SanaHeal. Selon l’équipe, le point crucial de cette invention sera le contrĂ´le de l’inflammation et de la formation du tissu cicatriciel. 

 

Partagez cet article