briefstory
briefstory
Tech · innovation

Cette nouvelle forme de batterie fonctionne grâce à l’eau

Des chercheurs suisses ont développé une nouvelle forme de batterie. Elle est en papier biodégradable et s’active grâce à l’eau.

 

Partout dans le monde, les scientifiques tentent de trouver de nouvelles formes d’énergie. Récemment, une équipe de l’Institut suisse Empa a mis au point une nouvelle forme de batterie. Voulue écologique, elle est faite en papier biodégradable. Elle s’active grâce à l’eau. 

 

Selon les chercheurs, elle pourrait être utilisée pour alimenter des appareils électroniques jetables à faible puissance et à usage unique. Par exemple, des capteurs environnementaux ou encore des appareils de diagnostic médical. L’objectif est de réduire l’impact environnemental de ces objets. 

 

Juste deux gouttes d’eau nécessaires 

 

Cette batterie écologique comprend plusieurs cellules mesure un centimètre carré chacune, reliées entre elles. Elle comprend un substrat en papier, imprégné de chlorure de sodium, soit du sel de table. Une des extrémités de la batterie est recouverte de cire et deux fils y sont fixés. L’encre servant de cathode est imprimée sur une face du papier, elle contient des flocons de graphite. L’encre servant d’anode, à base de poudre de zinc, est imprimée sur l’autre face. Une troisième encre, contenant du noir de carbone et des flocons de graphite relie la cathode et l’anode, avec deux fils. 

 

Lorsque la batterie rentre en contact avec de l’eau, celle-ci provoque la dissolution du sel contenu dans le papier. Cela libère ainsi les ions chargés qui se dispersent dans l’électrolyte du papier mouillé. Cela entraîne l’oxydation du zinc dans l’anode, entraînant la libération d’électrons

 

Les expériences réalisées par les scientifiques de l’Empa ont démontré que ce prototype fournissait suffisamment d’énergie pour faire fonctionner un petit réveil doté d’un écran à cristaux liquides. Les chercheurs n’ont eu besoin que de deux gouttes d’eau pour activer la batterie, en vingt secondes. La tension de cette batterie nouvelle génération est légèrement inférieure à celle d’une pile alcaline AA. Des développements sont encore nécessaires avant que cette technologie soit utilisable. 

Partagez cet article