briefstory
briefstory
Tech · innovation

👕 Ce nouveau textile rĂ©versible chauffe d’un cĂŽtĂ© et rafraĂźchit de l’autre

Des chercheurs chinois ont crĂ©Ă© un nouveau tissu rĂ©versible. IntĂ©grant des nanoparticules de zinc et de cuivre, il permet de rĂ©guler la tempĂ©rature corporelle du porteur. 

Les chercheurs de l’universitĂ© chinoise du Zhejiang et de l’universitĂ© de Westlake ont mis au point le “textile Janus”. Multicouches, il est constituĂ© d’une base de fibres polymĂšres ePTFE (polytĂ©trafluoroĂ©thylĂšne expansĂ©). Sur celles-ci sont appliquĂ©es d’autres substances comme du cuivre et du zinc, qui donnent au tissu des propriĂ©tĂ©s rafraĂźchissantes ou rĂ©chauffantes. Plus de prise de tĂȘte pour savoir s’il faut prendre une veste ou non ! 

Lorsqu’un vĂȘtement fabriquĂ© dans ce tissu est portĂ© avec la face chauffante vers l’extĂ©rieur, les nanoparticules de zinc et de cuivre absorbent l’énergie solaire. Cela leur permet de rĂ©duire la quantitĂ© de chaleur corporelle qui s’échappe, permettant ainsi de rĂ©chauffer le porteur. Lorsque le vĂȘtement est retournĂ© et que la partie rafraĂźchissante est Ă  l’extĂ©rieur,  le revĂȘtement poreux de polymĂšre PMMA (polymĂ©thacrylate de mĂ©thyle) reflĂšte la lumiĂšre du soleil et aide Ă  dissiper la chaleur corporelle. 

Efficace et gĂ©nĂ©rateur d’énergie 

Les chercheurs ont effectuĂ© plusieurs tests Ă  la lumiĂšre naturelle du soleil. Ils ont constatĂ© que la face chauffante permettait en moyenne d’augmenter la tempĂ©rature de la peau simulĂ©e sous-jacente de 8° C par rapport au coton noir. La face rafraĂźchissante elle, abaissait la tempĂ©rature corporelle de 6°C par rapport au coton blanc. Les tests ont aussi rĂ©vĂ©lĂ© que la face rafraichissante n’avait pas d’effet significatif en pleine nuit, par contre la face rĂ©chauffante a permis d’augmenter la tempĂ©rature de la peau d’environ 3°C par rapport au coton noir. 

En plus d’avoir prouvĂ© son efficacitĂ©, ce tissu est simple et peu coĂ»teux Ă  produire. Il offre Ă©galement une respirabilitĂ© similaire Ă  celle du coton. Les chercheurs se sont aussi aperçu que relier ce matĂ©riau Ă  un gĂ©nĂ©rateur thermoĂ©lectrique permettait de produire une petite quantitĂ© d’électricitĂ©. C’est la diffĂ©rence de tempĂ©rature entre la surface intĂ©rieure du tissu et la peau qui est exploitĂ©e. Ce tissu pourrait Ă  terme alimenter des appareils Ă©lectroniques portables.

Partagez cet article