briefstory
briefstory
Médias · contenus

BavAR[t], le Pokémon Go de l'art et de la culture

Publié par
Author Image
Samuel Martin

Apprendre, découvrir des oeuvres d'art et se cultiver via son téléphone portable, c'est possible. Et grâce à l'application mobile BavAR[t], c'est possible... en réalité augmentée ! A l'occasion de la 8ème édition du Hacking de l'Hôtel de Ville, co-organisé par Paris&Co et le ville de Paris, nous sommes allés à la rencontre de Chloé Guennou, la co-fondatrice de BavAR[t].

Sur le modèle du jeu Pokémon Go, BavAR[t] permet à ses utilisateurs de capturer des oeuvres d'arts en réalité virtuelle, présentes dans l'espace public, la rue, les parcs, en forêt, en bord de mer... En se baladant, les utilisateurs peuvent voir, sur leur application, qu'une oeuvre d'art se situe à quelques encablures d'eux. En s'y approchant, ils pourront la visualiser et... la capturer ! Un portefeuille virtuel stocke alors l'ensemble des oeuvres visualisées.

"L'objectif final, c'est de démocratiser l'art et la culture, de sortir l'art des musées, de le mettre à disposition de tous. Plus seulement dans les grandes villes, mais aussi en milieu rural, en pleine mer ou en montagne. Le but est surtout de sensibiliser un maximum de monde à l'art et la culture. Et à ramener la population dans les institutions culturelles." Chloé Guennou, co-fondatrice.

 

Des oeuvres d'art et des bons culturels

 

Pour chaque oeuvre visualisée, l'utilisateur gagne des points. Ces derniers sont ensuite échangeables contre des bons culturels (places de cinéma, théâtre, etc.).

Sur l'application, les utilisateurs peuvent retrouver les plus grands objets d'arts du Monde. Mais BavAR[t] est également une application collaborative. Ainsi, tout le monde peut ajouter ses propres créations. Dessins, peintures, gravures, photos ou encore modélisations 3D, le panel est varié.

Comme avec BavAR[t], on savait depuis cet été qu'il était possible de partager les aventures des Lapins Crétins à Versailles avec la réalité augmentée. Un usage qui se développe beaucoup pour le plaisir des grands et des petits.

Partagez cet article