briefstory
briefstory
Tech · innovation

Dépister le cancer de la prostate plus efficacement grâce à l’IA

Une équipe de chercheurs sud-coréens a mis au point un test non-invasif et fiable pour diagnostiquer rapidement le cancer de la prostate. Pour cela, ils ont fait appel à l’IA. 

Le cancer de la prostate est au premier rang des cancers chez l’homme, devant les cancers colorectal et du poumon. Il représente 26% de l’ensemble des cancers dits masculins. Dans 66% des cas, les malades sont âgés de 65 ans et plus. En France, 50 000  cas sont diagnostiqués chaque année, et 8000 décès ont été enregistrés en 2018

Le dépistage reposait sur la détection dans le sang d’antigènes prostatiques spécifiques (PSA), un marqueur du cancer. Mais son taux de précision est de 30%. Les médecins sont obligés de recourir à des procédures invasives supplémentaires, comme la biopsie. Un acte qui peut se révéler douloureux et même provoquer des hémorragies. 

Mais les choses pourraient être amenées à changer. Une équipe de chercheurs sud-coréens de l’Institut coréen des sciences et des technologies (KIST) a conçu un test de dépistage de ce cancer à partir d’un échantillon d’urine

L’intelligence artificielle au service de la médecine  

Ce test recherche quatre facteurs favorisant le cancer dans des échantillons d’urine, grâce à un biocapteur ultrasensible basé sur un signal électrique. Une fois les facteurs trouvés, une intelligence artificielle spécialement formée pour cette tâche identifie les sujets atteints d’un cancer de la prostate, en analysant les schémas complexes des signaux détectés. Sur les 76 échantillons testés, le dispositif a atteint une précision de près de 100%. Cette procédure ne prend que 20 minutes

Ce nouveau test pourrait permettre d’avoir un dépistage plus efficace, et moins douloureux pour les patients grâce à la suppression de la biopsie. Il devrait également réduire les coûts médicaux et la charge de travail du personnel soignant.

Partagez cet article