briefstory
briefstory
Société · impact

Frugal, la première bouteille de vin en papier débarque en France

La start-up britannique Frugalpac a lancé "Frugal", la bouteille de vin fabriquée à 94% à partir de carton recyclé. Un premier distributeur français va l’utiliser pour commercialiser sa production dès janvier 2023. 

Le vin va-t-il dire au revoir aux bouteilles en verre ? C’est en tout cas l’objectif de l’entreprise britannique Frugalpac, créée par Malcom Waugh, qui veut remplacer le verre par du papier avec sa bouteille Frugal. Selon l’Agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), une bouteille de vin a un impact environnemental lié à sa production relativement élevé : 1,1 kg de CO2, dont près de la moitié due au contenant.

 

La bouteille Frugal pèse seulement 83g. Elle est composée à 94% de carton recyclé, soit 77% de plastique en moins qu’une bouteille en verre et, surtout, consomme six fois moins de CO2 lors de sa production. Cet emballage n’a aucun impact sur le goût du vin. Toutefois, une doublure en plastique assure sa bonne conservation (12 mois pour le blanc et le rosé, 18 mois pour le rouge). En juin 2O2O, le domaine de Cantina Goccia a été le premier à faire confiance à la startup. Et deux ans après, les résultats sont bien présents puisque 50 000 bouteilles se sont écoulées. Désormais, “Cantina Goccia a l’intention de vendre la moitié de ses vins en bouteilles Frugal”, indique Frugalpac sur son site internet.

 

Déjà présent dans 19 pays

Depuis son lancement, Frugalpac a déjà commercialisé son produit dans 19 pays différents. Et en 2023, Frugal va faire son arrivée en France. Le distributeur « Somewhere in Provence » sera le relais sur le territoire national. Une première ligne sera opérationnelle dès janvier 2023. D’autres domaines français se sont également intéressés à ce produit innovant. « C’est le pays qui a exprimé le plus d'intérêt pour le concept avec une demande de plus de 40 millions de nos bouteilles Frugal par an », a déclaré Malcolm Waugh, PDG de Frugalpac.

Mais si la bouteille est très intéressante pour le vin courant, elle l’est un peu moins pour les grands crus. Ces derniers ont encore besoin du verre pour bénéficier d’une meilleure conservation. Conséquence, le produit s’avère relativement controversé pour les consommateurs avertis. « Pour les consommateurs, un vin de qualité va de pair avec une belle bouteille en verre, un bouchon de liège et une étiquette prestigieuse » a déclaré Sandrine Goeyvaerts, une ex-sommelière devenue caviste chez Lacroix Vins et Spiritueux, à nos confrères de Trends.

Partagez cet article