briefstory
briefstory
Tech · innovation

Avec Warpe, Ricoh se lance dans la course aux hologrammes

Ricoh, spécialiste des photocopieurs, travaille actuellement sur un prototype d’hologramme visible à 360 degrés. Un prototype beaucoup plus abouti que les précédents essais.

La marque japonaise Ricoh, jusqu’ici connue pour ses photocopieurs, a décidé de se lancer dans les hologrammes 3D. La société a dévoilé un prototype d’affichage baptisé Warpe. Il peut afficher des hologrammes visionnables sous tous les angles. Ce prototype se rapproche du Looking Glass Portrait ainsi que du Spatial Reality Display de Sony, mais il va plus loin. 

Des hologrammes 3D à 360 degrés sans casque RA 

L’appareil permet un affichage en 3D, visibles à 360 degrés, sans lunette. Ricoh explique que de la lumière est projetée vers le haut, depuis la base de l’appareil. Elle se réfléchit sur un écran en rotation rapide à 360 degrés, ce qui permet à l’hologramme de prendre vie. Ces hologrammes sont affichables en couleur. Projetés, ils peuvent atteindre jusqu’à 17,7 cm de diamètre et un peu plus de 25 cm, soit en moyenne les dimensions d’une tête humaine

Cette technologie pourrait être très utile à l’architecture, l’éducation, l’affichage publicitaire, ou encore pour construire les futures maisons connectées. Ce Warpe pourra être commercialisé en 2022 selon la société. La firme a annoncé souhaiter proposer entre-temps son produit à des partenaires, sous la forme d’un accès anticipé. Le but est d’arriver à créer un produit 3D qui ne nécessite pas l’utilisation d’un casque de réalité augmentée

Partagez cet article