briefstory
briefstory
Tech · innovation

Humane AI PIN : le futur du smartphone sans écran

La startup Humane a récemment dévoilé AI PIN, un appareil sans écran qui promet de remplacer le smartphone. Doté d'une intelligence artificielle, il se fixe à un vêtement et offre de nombreuses fonctionnalités. Mais malgré son potentiel, il reste à voir si AI PIN peut vraiment devenir le futur du smartphone.

On avait déjà le vélo électrique connecté à ChatGPT avec Urtopia, place désormais aux nouveaux appareils qui intègrent l'IA nativement. Voici AI PIN, développé par Humane, un petit appareil carré qui se fixe à un vêtement. Humane a été créée en 2018 par l'ancienne directrice du système d’exploitation d’iOS et de MacOS Bethany Bongiorno et par Imran Chaudhri, ingénieur et designer de l’iPhone, l’iPod, l’iPad et l’Apple Watch. Le futur de cet AI PIN est donc entre de bonnes mains. Ce dernier est équipé d'une caméra, d'un projecteur et d'un haut-parleur, permettant d'afficher des messages, de prendre des appels et de projeter des informations sur une surface. L'appareil utilise des modèles d'IA de Microsoft et d'OpenAI, et son système d'exploitation, Cosmos, est une collection de plug-ins de ChatGPT. Il est commercialisé sur le marché américain depuis le 16 novembre, à partir de 699 $ (soit 643 € environ) avec un abonnement mensuel de 24 dollars à un réseau au sans-fil d'Humane, en partenariat avec l'opérateur T-Mobile.

Cependant, malgré son potentiel, AI PIN fait face à plusieurs défis. Il est vendu au prix d'un smartphone, mais manque encore de nombreuses fonctionnalités présentes sur un téléphone de base, comme l'accès aux e-mails, l'enregistrement de mémos vocaux ou la prise de vidéos. Pour le moment, il est «voice first», c’est-à-dire principalement orienté vers la commande vocale. De plus, l'IA de l'appareil ne connaît pas assez bien l'utilisateur pour être véritablement utile. Même si Humane prévoit d'ajouter des sources de connaissances et de nouvelles fonctionnalités à son appareil.

Le futur incertain de l'AI PIN

Malgré les promesses de Humane, il reste à voir si AI PIN pourra remplacer le roi smartphone. L'appareil nécessite un investissement initial important et un engagement continu, contrairement à d'autres appareils qui utilisent l'IA. De plus, pour que Humane puisse développer une deuxième version de l'appareil, AI PIN doit attirer une masse critique importante d'acheteurs initiaux. Cependant, le chef de l'ingénierie de Humane, Ken Kocienda, est encouragé par l'intérêt que le produit a suscité, malgré les doutes et la confusion exprimés par certains.

En résumé, si l'initiative est prometteuse et innovante, le succès de l'AI PIN dépendra de sa capacité à attirer un nombre suffisant d'utilisateurs et à ajouter les fonctionnalités manquantes. Malgré ces défis, AI Pin offre un aperçu passionnant d'un futur où le smartphone serait remplacé par un appareil sans écran, alimenté par l'IA.

Partagez cet article