briefstory
briefstory
Tech · innovation

Le MIT traduit en musique les toiles d’araignées pour comprendre comment elles communiquent

Des chercheurs du MIT travaillent sur un moyen d'entrer en communication avec les araignées. Ils ont créé un mode d’immersion dans leurs toiles grâce à la musique et la VR. 

Les toiles d’araignée sont conçues dans un matériau à la fois délicat et extrêmement solide. Les plus de 47 000 espèces d’arachnides ont montré leur efficacité à créer des toiles qui leur servent autant de maisons que de pièges à proies. Fascinantes, ces petites constructions qui s’apparentent parfois à de vraies œuvres d’art, sont construites pour la plupart en trois dimensions. 

Markus Buehler, ingénieur spécialisé dans les matériaux au sein du MIT espère un jour pouvoir communiquer avec les araignées, à travers leur propre langage : les vibrations de la toile.  “Les araignées ne voient pas très bien. Elles sentent le monde à travers les vibrations qui se produisent, et communiquent à l’aide de fréquences différentesexplique t-il. Avec ses collaborateurs, il a mis au point un moyen de déchiffrer ces toiles grâce à la réalité virtuelle et l’IA. 

Convertir les toiles en partitions de musique

Markus Buelher et son équipe ont d’abord créé une harpe virtuelle en scannant une toile d’araignée à l’aide d’un laser spécial. Ils ont ensuite attribué des fréquences spécifiques aux différents fils de la toile pour créer des notes de musique. En combinant ces différents sons aux motifs de la structure 3D de la toile, on obtient une mélodie. Ces sons ne ressemblent à aucun instrument conventionnel. Les chercheurs ont donc travaillé avec le département Musique du MIT pour créer un instrument virtuel, dont le timbre ressemble à une harpe. 

La réalité virtuelle donne la possibilité de rentrer littéralement dans la toile. Le son et la vision donnent à l’utilisateur une expérience sensorielle plus riche. L'objectif à terme est de comprendre comment communiquent les arachnides. Les chercheurs ont déjà enregistré les vibrations émises par les araignées quand elles construisent leur toile, ou lors de la parade nuptiale. L’IA est capable de créer des versions synthétiques de ces signaux, bientôt les chercheurs pourraient communiquer avec elles.

Partagez cet article