briefstory
briefstory
Médias · contenus

Mitch Dobrowner, le photographe qui chassait les orages

Mitch Dobrowner est américain, il traque avec son appareil photo les phénomènes météorologiques les plus extrêmes. La photographie demande beaucoup d’exigence et de patience, surtout pour ceux qui ont choisi de mettre en avant la nature et sa beauté. Mitch Dobrowner est de ceux-là. Ce photographe américain est reconnu internationalement pour son travail impressionnant autour des phénomènes météorologiques. Il photographie régulièrement les tempêtes violentes qui touchent chaque année les Etats-Unis. C’est grâce à son père qu’il est arrivé à la photo. Un peu désespéré par ses bêtises d’adolescent, il a mis entre ses mains un vieux Télémètre Argus. Le jeune Mitch découvre le travail de Minor White et Ansel Adams. Celui qui a grandi à New-York quitte tout à 20 ans et part pour le Sud-Ouest des Etats-Unis.

"Je vois ces tempêtes comme des êtres vivants et respirants"

Aujourd’hui le photographe vit entre Los Angeles et Lone Pine en Californie. Il voyage très souvent dans le Midwest et le sud-ouest du pays pour traquer avec son objectif les éclairs, les nuages, les pluies torrentielles. “Les mots sont insuffisants pour décrire l’expérience de photographier cet immense pouvoir et cette beauté. Et la partie la plus excitante et qu’à chaque voyage, je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre. Mais maintenant je vois ces tempêtes comme des êtres vivants et respirants" explique t-il. Il photographie essentiellement en noir et blanc, un monochrome qui lui permet d’exprimer totalement la manière dont il “voit” et sent les choses. Mitch Dobrowner a arrêté plusieurs années la photographie pour monter un studio de design avec son épouse. En 2005 il a repris ses appareils. Son travail lui aura valu de recevoir le premier prix aux International Photography Awards en 2009 et 2010. Si vous observez attentivement ses clichés vous pourrez peut-être sentir la pluie sur votre visage et le vent rugir dans vos oreilles.

Partagez cet article