briefstory
briefstory
Tech · innovation

NASA réussit la transmission d'une vidéo par laser depuis l'espace lointain

La NASA a marqué une avancée significative dans la communication spatiale en transmettant avec succès une vidéo ultra haute définition, d'un chat nommé Taters depuis l'espace profond, démontrant le potentiel des lasers pour les futures missions interplanétaires.

L'expérience de communication optique dans l'espace lointain (Deep Space Optical Communications, DSOC) de la NASA a franchi une étape importante en diffusant une vidéo en streaming ultra haute définition depuis une distance record de 31 millions de kilomètres. Cette prouesse technologique, réalisée le 11 décembre dernier, est un jalon crucial pour les futures missions spatiales, y compris les voyages habités au-delà de l'orbite terrestre. L'administratrice adjointe de la NASA, Pam Melroy, a souligné l'importance de cette avancée pour répondre aux besoins futurs en matière de transmission de données.

La vidéo de 15 secondes, qui montre Taters, le chat d'un employé du Jet Propulsion Laboratory (JPL), en train de chasser un pointeur laser, a été transmise à la Terre à une vitesse de 267 mégabits par seconde, dépassant la plupart des connexions internet à domicile. Après réception par le télescope Hale de l'observatoire Palomar, la vidéo a été envoyée au JPL où elle a été diffusée en temps réel. Cette démonstration illustre le potentiel des communications optiques pour envoyer des données complexes et des vidéos haute définition, essentielles pour les prochaines grandes étapes de l'humanité, telles que l'envoi d'humains sur Mars.

Un bond technologique pour la communication spatiale

Le système de transmetteur laser de pointe utilisé pour cette démonstration est conçu pour transmettre des données à des débits 10 à 100 fois supérieurs à ceux des systèmes radiofréquences actuels utilisés par les missions spatiales. Le projet, lancé avec la mission Psyche le 13 octobre, a déjà atteint des vitesses de téléchargement de données de 62,5 Mbps, 100 Mbps et 267 Mbps, comparables aux vitesses de téléchargement internet par fibre optique. Ces performances ouvrent la voie à des communications à haut débit capables de transmettre des informations scientifiques complexes et des images haute définition.

La précision de pointage nécessaire pour diriger un faisceau laser depuis des millions de kilomètres représente un défi technique majeur que les équipes d'ingénierie ont dû surmonter. Le système doit également compenser le fait que, pendant le temps que la lumière met pour voyager du vaisseau spatial à la Terre, les deux se sont déplacés, nécessitant ainsi un ajustement des lasers de liaison montante et de liaison descendante en conséquence. Cette réussite technique souligne l'engagement de la NASA à faire progresser les communications optiques comme élément clé pour répondre aux besoins futurs en matière de transmission de données.

Partagez cet article