briefstory
briefstory
Inspiration · Curation

🖍 The Blind, l’artiste qui réalise des graffitis en braille

L’artiste français The Blind rĂ©alise des graffits en braille. Objectif : faire communiquer les voyants et non-voyants autour de messages humoristiques. 

 

Réaliser des œuvres de street art dédiées aux personnes aveugles et malvoyantes, c’est le défi que s’est lancé le graffeur The Blind. Ce diplômé des Beaux-Arts de Nantes a commencé les graffitis en braille en 2004. “L’idée m’est venue par provocation. Le challenge semble au départ impossible : faire du graffiti un art visuel pour les non-voyants. C’était drôle, absurde, j’ai foncé [...] Je veux casser les codes : avoir de l’interactivité avec l’avoir, on peut ressentir, être surpris par la matière” explique t-il à Télérama

 

Unir les voyants et les non-voyants 

 

Le leitmotiv de ce trentenaire est de donner accès Ă  la culture aux personnes atteintes de dĂ©ficience visuelle. Il laisse sur les murs de villes comme Paris, Bordeaux, Grenoble, Bordeaux, Carhaix ou encore sur le lac BaĂŻkal en Russie des messages en braille, rĂ©alisĂ©s Ă  partir de demi-sphères en platre. 

 

Parmi les messages que l’on peut retrouver “regardez-vous dans le blanc des yeux”, “arrĂŞtons de brailler du noir”, “arrĂŞtons de voir les choses en noir”, “vu et revu” ou encore “touchĂ© coulé”. Ces Ĺ“uvres ont Ă©galement pour but de faire en sorte que les voyants et les non-voyants communiquent. Il explique qu’il s’attend Ă  ce que les voyants montrent les messages aux aveugles pour qu’ils puissent ensuite leur traduire ce qui est Ă©crit. 

 

Il travaille actuellement avec l’Atelier du Grand Chef qui lui a enseignĂ© la sĂ©rigraphie il y a 15 ans. Ils rĂ©alisent une collection de vĂŞtements autour du braille. En plus de travailler sur les murs des villes, The Blind expose aussi dans des galeries et des institutions.

Partagez cet article