briefstory
briefstory
Société · impact

🚰 FiltraLife : Une machine révolutionnaire pour rendre l'eau potable rapidement

La machine FiltraLife, conçue par l'ingénieur français Paul Minot, permet de transformer l'eau polluée en eau potable sans énergie électrique ni produits chimiques.

Paul Minot, fondateur de l'entreprise française FiltraLife, a développé une machine capable de rendre l'eau potable en quelques secondes. Baptisée FiltraLife, cette invention brevetée en juin 2023 fonctionne manuellement et peut traiter environ 1000 litres d'eau par heure sans besoin d'électricité ni de produits chimiques. Les analyses, réalisées avec l'eau de la Marne, l'une des plus polluées de France, ont confirmé la capacité de la machine à produire une eau de qualité supérieure, répondant aux critères de potabilité.

La machine, vendue à 6.900 euros, est destinée principalement aux gouvernements, ONG, hôpitaux et armées. Elle a été conçue pour répondre aux besoins des populations qui n'ont pas accès à l'eau potable, estimées à deux milliards dans le monde. Bernard Legube, professeur émérite de l'Université de Poitiers et expert dans le domaine de l'eau potable, reconnaît le potentiel de FiltraLife pour fournir de l'eau potable en période de crise ou de sécheresse, notamment dans les régions éloignées ou en situation de précarité.

FiltraLife particulièrement adapté aux zones souffrant de pénuries d'eau

Le système FiltraLife, pesant 60 kg, est facilement transportable et peut être utilisé avec différentes sources d'eau, telles que les puits, les rivières ou les lacs. Il est particulièrement adapté pour les zones souffrant de pénuries d'eau potable, comme c'est le cas à Mayotte ou dans certaines régions de France. La machine, qui ne nécessite pas d'électricité, pourrait également s'avérer utile en cas de catastrophes naturelles ou dans des contextes de crise humanitaire.

Paul Minot, qui a une expérience significative en Afrique, espère que son réseau l'aidera à déployer FiltraLife à l'international.

Partagez cet article